Parler français en Algérie et ailleurs

Rejoignez-nous, vous ne serez pas déçu !

Cliquez sur « s’enregistrer ».
Parler français en Algérie et ailleurs

Le français pour tous et tous pour le français

(...) je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire, tantôt par faiblesse de mon langage, tantôt par faiblesse de mon sens. Montaigne

Guerre à la rhétorique et paix à la syntaxe ! Victor Hugo

Quelle que soit la chose qu'on veut dire, il n'y a qu'un mot pour l'exprimer, qu'un verbe pour l'animer et qu'un adjectif pour la qualifier. Guy de Maupassant

La vraie éloquence se moque de l'éloquence (...) Pascal


Qu'est-ce qu'une subordonnée ? comment la reconnaître ? :

Partagez
avatar
sellami kamel

Qu'est-ce qu'une subordonnée ? comment la reconnaître ? :

Message par sellami kamel le Jeu 6 Fév 2014 - 17:23

Qu'est-ce qu'une subordonnée ? comment la reconnaître ?


Pour bien comprendre ce qu'est une subordonnée, vous devez tout d'abord savoir savoir ce qu'est une proposition.
Chaque phrase peut se découper en une ou plusieurs propositions. Chaque proposition a pour "noyau central" un verbe (généralement conjugué).


Je suis sorti de la maison quand il a commencé à pleuvoir.
Je suis sorti de la maison est une proposition (principale).
quand il a commencé à pleuvoir est une proposition.

On appelle proposition principale une proposition qui ne dépend d'aucune proposition ET à laquelle se rattachent une ou plusieurs propositions.


Quand j'ai faim, je suis de mauvaise humeur et je grogne!
Quand j'ai faim est une proposition.
je suis de mauvaise humeur est une proposition principale car cette proposition ne dépend d'aucune autre ET la proposition quand j'ai faim est rattaché.
je grogne est également une proposition principale car cette proposition ne dépend d'aucune autre ET la proposition quand j'ai faim est rattachée.

On appelle proposition indépendante une proposition qui ne dépend d'aucune proposition ET et à laquelle aucune proposition n'est rattachée.

Je suis de mauvaise humeur et je grogne!
je suis de mauvaise humeur est une proposition indépendante car cette proposition ne dépend d'aucune autre ET aucune proposition n'est rattachée.
je grogne est également une proposition indépendante car cette proposition ne dépend d'aucune autre ET aucune proposition n'est rattachée.


On appelle proposition subordonnée une proposition qui dépend d'une autre proposition. C'est d'ailleurs bien pour cela qu'on l'appelle subordonnée (être subordonné à quelqu'un ou quelque chose, c'est être dépendant).

Je lis lorsque je n'ai pas sommeil.
Je lis est une proposition principale.
lorsque je n'ai pas sommeil est une proposition subordonnée car cette proposition dépend de la proposition je lis.


J'ai un chat qui miaule quand il a faim.
J'ai un chat est un proposition principale.
qui miaule est une proposition subordonnée car cette proposition dépend de la proposition "j'ai un chat".
quand il a faim est une proposition subordonnée car cette proposition dépend de la proposition "qui miaule".

A noter qu'une proposition peut être subordonnée à une proposition elle-même subordonnée: quand il a faim est la proposition subordonnée de qui miaule .

TRES IMPORTANT !!! Les propositions commençant par les conjonctions de coordination « mais, ou, et, donc, or, ni, car » (pour s’en souvenir, faire la phrase -mais où est donc Ornicar) ne sont pas subordonnées mais coordonnées.

Mon chat miaule car il a faim.
Mon chat miaule est une proposition indépendante.
il a faim est une proposition indépendante

Par conséquent, à chaque fois que vous avez par exemple
... et il lit ...
... car il part ...
... mais il dort ...
... donc il se sauve ...
... or il est jeune ...
Ne dites pas que ce sont des subordonnées ! Ce sont des propositions coordonnées !


_________________
sellami kamel

    La date/heure actuelle est Dim 17 Déc 2017 - 14:59