Parler français en Algérie et ailleurs

Rejoignez-nous, vous ne serez pas déçu !

Cliquez sur « s’enregistrer ».
Parler français en Algérie et ailleurs

Le français pour tous et tous pour le français

(...) je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire, tantôt par faiblesse de mon langage, tantôt par faiblesse de mon sens. Montaigne

Guerre à la rhétorique et paix à la syntaxe ! Victor Hugo

Quelle que soit la chose qu'on veut dire, il n'y a qu'un mot pour l'exprimer, qu'un verbe pour l'animer et qu'un adjectif pour la qualifier. Guy de Maupassant

La vraie éloquence se moque de l'éloquence (...) Pascal


La production écrite :

Partagez
avatar
sellami kamel

La production écrite :

Message par sellami kamel le Mar 22 Avr 2014 - 17:24

La production écrite :
Elle répond finalement à la même question de fond que celle liée à l'apprentissage de la lecture.
Comment permettre à l'élève d'écrire un texte si on ne lui donne pas un cadre suffisant pour le faire ?
Nous constatons pendant les pratiques que si l'élève montrait des difficultés à produire à l'écrit c'est parce qu'il se perdait dans un certain flou didactique...
  L'élève devrait toujours être capable d’émettre des hypothèses sur l’écrit qu'il a en face des yeux. Recherche de vocabulaire inconnu, mobilisation d'un éventail de compétences trop large, type de textes peu reconnaissable...
Le manque de cadre ne permet pas à l'élève de réellement s'exprimer par l'écrit et de formuler ces hypothèses.
C'est pourquoi travailler sur vocabulaire restreint, et sur des textes à structure forte (telle que la recette, la lettre, la carte postale, une chanson ou un poème à structure répétitive) sont des moyens qui permettent à l'élève d'écrire, en faisant appel à son imagination tout en lui donnant les repères linguistiques nécessaires.


_________________
sellami kamel

    La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû 2017 - 21:44