Parler français en Algérie et ailleurs

Rejoignez-nous, vous ne serez pas déçu !

Cliquez sur « s’enregistrer ».
Parler français en Algérie et ailleurs

Le français pour tous et tous pour le français

(...) je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire, tantôt par faiblesse de mon langage, tantôt par faiblesse de mon sens. Montaigne

Guerre à la rhétorique et paix à la syntaxe ! Victor Hugo

Quelle que soit la chose qu'on veut dire, il n'y a qu'un mot pour l'exprimer, qu'un verbe pour l'animer et qu'un adjectif pour la qualifier. Guy de Maupassant

La vraie éloquence se moque de l'éloquence (...) Pascal


Le discours rapporté:La transformation du discours direct en discours indirect:

Partagez
avatar
sellami kamel

Le discours rapporté:La transformation du discours direct en discours indirect:

Message par sellami kamel le Jeu 16 Jan 2014 - 11:20

Le discours rapporté
La transformation du discours direct en discours indirect:

Sommaire
• Les échanges des personnes
• Les échanges des temps verbaux
• Les échanges des adverbes et des indicateurs de temps
Les échanges des personnes
● Si le sujet de la phrase du discours direct est à la première personne du singulier ou du pluriel, il prend lamême personne que le sujet du verbe introducteur lors du passage du discours direct au discours indirect.
Exemple 1 : Il annonce : « Je vais recevoir mes amis demain. » ► Il annonce qu’il va recevoir ses amis demain.
Exemple 2 : Vous déclarez : « Nous serons prêtes dans quelques minutes. » ► Vous déclarez que vous serez prêtes dans quelques minutes.
● Quand le sujet de la phrase du discours direct est à la deuxième personne du singulier ou du pluriel, lors du passage du discours indirect ce sujet se met à la même personne que le C.O.I. du verbe introducteur.
Exemple : Il me demande : « Viendrais-tu à mon anniversaire ? » ► Il me demande si je viendrais à son anniversaire.
● Lorsque le sujet de la phrase au discours direct est à la troisième personne du singulier ou du pluriel aucun changement ne s’opère.
Exemple : J’affirme : « Marie est belle. » ► J’affirme que Marie est belle.
Haut
Les échanges des temps verbaux
● Si le verbe introducteur est au présent ou au futur de l’indicatif, aucun changement ne s’impose.
Exemple 1 : Il lui assure : « Je suis sincère. » ► Il lui assure qu’il est sincère
Exemple 2 : Le professeur nous demandera : « Êtiez-vous attentif ? » ► Le professeur nous demandera si nous étions attentif.
● Si le verbe du discours direct et au mode impératif nous avons le choix entre deux possibilités :
— remplacer l’impératif par l’infinitif précédé par une préposition.
Exemple : Il lui dit : « Viens chez moi. » ► Il lui dit de venir chez lui.
— remplacer l’impératif par le mode subjonctif.
Exemple : Il lui dit : « Viens chez moi. » ► Il lui dit qu’il vienne chez lui.
● Quand le verbe introducteur est à un temps du passé (n’importe lequel) et que :
— le verbe du discours direct est au présent ou à l’imparfait, lors du passage du discours direct au discours indirect le temps du verbe est l’imparfait ;
Exemple : Il a dit : « Je voulais boire. » ► Il a dit qu’il voulait boire.
— le verbe du discours direct est au plus-que-parfait, lors du passage du discours direct au discours indirect le tempsne change pas ;
Exemple : Il a dit : « Je m’étais trompé. » ► Il a dit qu’il s’était trompé.
— le verbe du discours direct est au passé simple ou au passé composé, lors du passage du discours direct au discours indirect le verbe se met au plus-que-parfait ;
Exemple : Jean affirma : « Mon frère mangea (a mangé) son fruit. » ► Jean affirma que son frère avait mangé son fruit.
— le verbe du discours direct est au futur simple, il se met au conditionnel présent lors du passage du discours direct au discours indirect ;
Exemple : L’employé déclare : « Je démissionerai. » ► L’employé déclare qu’il démissionnerait.
— le verbe du discours direct est au futur antérieur, il se met au conditionnel passé ;
Exemple : Il l’a assuré : « Je serai arrivé avant toi. » ► Il l’a assuré qu’il serait arrivé avant lui.
— le verbe du discours direct est au subjonctif présent, il se met au subjonctif imparfait lors du passage du discours direct au discours indirect ;
Exemple : Il a dit : « Il faut qu’il comprenne. » ► Il a dit qu’il fallait qu’il comprît.
— le verbe du discours direct est au conditionnel présent ou passé, il garde le même temps et le mode.
Exemple : Elle pensa : « Elle aurait pu partir. » ► Elle pensa qu’elle aurait pu partir.
Haut
Les échanges des adverbes et des indicateurs de temps
● Quand le verbe introducteur est à un temps du passé, des changements sont opérés au niveau des adverbes et des indicateurs de temps :
— Aujourd’hui ► ce jour-là.
Exemple : Il lui a demandé : « Viens-tu aujoud’hui ? » ► Il lui a demandé s’il venait ce jour-là.
— Hier ► la veille.
Exemple : Jeanne interroge son fils : « As-tu bien dormi hier ? » ► Jeanne interroge son fils s’il avait bien dormi la veille.
— Demain ► le lendemain.
Exemple : Il annonce : « Je venais demain. » ► Il annonce qu’il viendrait le lendemain.
— Après demain ► sur le lendemain.
Exemple : Claudine a annoncé à son mari : « Je voyageais après demain. » ► Claudine a annoncé à son mari qu’elle voyagerait sur le lendemain.
— Ici ► là-bas ou là.
Exemple : Paul demanda à sa femme : « Seras-tu ici le jour de ton anniversaire ? » ► Paul demanda à son femme si elle serait là le jour de son anniversaire.
— Dans quelques jours ► quelques jours plus tard.
Exemple : La directrice déclara : « La nouvelle employée arrivera dans quelques jours. » ► la directrice déclara que la nouvelle employée arriverait quelques jours plus tard.
● Si le verbe introducteur est au présent ou au futur aucun changement ne s’impose (au niveau des temps, des modes, adverbes et des indicateurs de temps).
Exemple : L’enfant demande à son père : « Quand nous irons au spectacle demain ou dans quelques jours ? »► l’enfant demande à son père quand ils iront au spectacle demain ou dans quelques jours.[url=/profile?mode=email&u=1017][/url]

    La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin 2017 - 4:40