Parler français en Algérie et ailleurs

Rejoignez-nous, vous ne serez pas déçu !

Cliquez sur « s’enregistrer ».
Parler français en Algérie et ailleurs

Le français pour tous et tous pour le français

(...) je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire, tantôt par faiblesse de mon langage, tantôt par faiblesse de mon sens. Montaigne

Guerre à la rhétorique et paix à la syntaxe ! Victor Hugo

Quelle que soit la chose qu'on veut dire, il n'y a qu'un mot pour l'exprimer, qu'un verbe pour l'animer et qu'un adjectif pour la qualifier. Guy de Maupassant

La vraie éloquence se moque de l'éloquence (...) Pascal


Les objectifs d’apprentissage:

Partagez
avatar
sellami kamel

Les objectifs d’apprentissage:

Message par sellami kamel le Mar 11 Mar 2014 - 17:40

Les objectifs d’apprentissage:


Selon D. Lussier, « les  objectifs  d’apprentissage  décrivent  les  comportements  attendus  chez  les  apprenants.(…) Des objectifs  précis  décrivent  des  habiletés,  des  attitudes,  des  techniques  ou  des  comportements  que les  apprenants devront  avoir  développés  à  la  fin  d’une  séquence  d’apprentissage  ou  d’un  programme  d’étude. Ils  visent  à  préciser  ce  que  ceux-ci  seront  capables  de  faire  et  pas  seulement  de  savoir  en  fin  de  parcours » [1992 : 45]
Ces  objectifs,  qui  sont  donc  définis au  niveau  des  capacités  ou savoir-faire (appelées  aussi  habiletés  linguistiques par  D. Lussier),  concernent  les  compétences  réceptives  et  productives (CE, CO, PO, PE).
Ainsi,  par  exemple, pour une  unité  didactique intitulée « Présenter / Se  présenter »,  il  faut  amener  l’apprenant,  en  phase  de  compréhension,  à  « identifier  l’objet  de  la  communication / conversation, repérer  les  thèmes  d’une  conversation,  repérer les  participants  d’un échange verbal… ».
En  somme,   l’essentiel  est  de  développer  un  certain  nombre d’habiletés.  Ainsi, « le  savoir-faire  et  le  niveau  de  performance  des  élèves priment  sur  leurs  savoirs  et  sur leurs  connaissances  de  la  langue  étrangère »   [D. Lussier, 1992 : 46].  Ceci  suppose,  chez  l’apprenant,  un  certain  nombre  d’activités  cognitives.


_________________
sellami kamel

    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 7:21