Parler français en Algérie et ailleurs

Rejoignez-nous, vous ne serez pas déçu !

Cliquez sur « s’enregistrer ».
Parler français en Algérie et ailleurs

Le français pour tous et tous pour le français

(...) je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire, tantôt par faiblesse de mon langage, tantôt par faiblesse de mon sens. Montaigne

Guerre à la rhétorique et paix à la syntaxe ! Victor Hugo

Quelle que soit la chose qu'on veut dire, il n'y a qu'un mot pour l'exprimer, qu'un verbe pour l'animer et qu'un adjectif pour la qualifier. Guy de Maupassant

La vraie éloquence se moque de l'éloquence (...) Pascal


Les formes de phrase:

Partagez
avatar
sellami kamel

Les formes de phrase:

Message par sellami kamel le Dim 16 Fév 2014 - 16:19

Les formes de phrase:

La notion de « forme de phrase » regroupe plusieurs phénomènes syntaxiques et particularités grammaticales qui sont analysés différemment ou sous un autre angle dans la grammaire traditionnelle.

En nouvelle grammaire, les formes de phrase correspondent à des structures de phrases différentes. Les formes de phrase se reconnaissent par la présence (ou non) de certains mots et par des variations dans l’ordre des mots dans la phrase. On peut dire aussi que les formes de phrase correspondent à des manières différentes d’exprimer un message.

Bien qu’il existe une très grande variété de phrases, les variations qu’on observe peuvent se ramener à quatre oppositions. C’est en termes de ces oppositions que sont définies les formes de phrase. Et c’est selon ces quatre critères que toute phrase peut être analysée.

On oppose ainsi les formes de phrase suivantes :



Forme positive ou forme négative
Forme active ou forme passive
Forme neutre ou forme emphatique
Forme personnelle ou forme impersonnelle



Toute phrase, qu’elle corresponde au modèle de la phrase de base ou non, se décrit en fonction de ces quatre oppositions. C’est donc dire que n’importe quelle phrase a toujours quatre formes.

Une phrase de base est de formes positive, active, neutre et personnelle. En nouvelle grammaire, conformément à la théorie linguistique dont elle s’inspire (la grammaire générative transformationnelle), les phrases qui ne sont pas à construction particulière et qui ne sont pas de forme positive, active, neutre et personnelle sont des phrases transformées, c’est-à-dire qu’elles résultent de transformations de forme. Et comme toute transformation laisse des marques (ou signes), ce sont ces marques qui permettent de reconnaître et d’analyser les différentes formes de phrase.


Forme positive ou forme négative

En nouvelle grammaire, on parle de phrase de forme positive, ou plus simplement de phrase positive, pour nommer ce que la grammaire traditionnelle appelle phrase affirmative. La phrase de forme négative, ou plus simplement la phrase négative, s’oppose à la phrase positive par la présence de mots qui expriment la négation. Les phrases négatives comportent toujours deux éléments de négation : l’adverbe ne et un autre élément qui peut être un autre adverbe (pas, plus, jamais, guère, nullement), un pronom négatif (personne, rien, nul, aucun, pas un) ou un déterminant négatif (aucun, nul, pas un).

Exemples :

Phrase positive Phrase négative
Il téléphone souvent à sa sœur. Il ne téléphone pas souvent à sa sœur.
Quelqu’un a demandé le vote secret. Personne n’a demandé le vote secret.
Un communiqué a été diffusé à ce sujet. Aucun communiqué n’a été diffusé à ce sujet.


Forme active ou forme passive

La phrase de forme passive, ou phrase passive, s’oppose à la phrase de forme active, ou phrase active. On reconnaît une phrase passive par la présence du verbe être suivi d’un participe passé, et souvent, de la préposition par suivi d’un groupe du nom. Une comparaison avec la phrase active correspondante montre également que le groupe sujet et le groupe complément sont inversés. L’opposition forme active/forme passive implique donc plusieurs différences syntaxiques.

Exemples :

Phrase active Phrase passive
Son fils a envoyé ces fleurs. Ces fleurs ont été envoyées par son fils.
Le vent avait déraciné deux arbres. Deux arbres avaient été déracinés par le vent.
On annoncera son départ lundi. Son départ sera annoncé lundi.

Contrairement à ce qu’on fait en grammaire traditionnelle, cette opposition n’est pas analysée en termes d’agent, de patient et de complément d’agent, ou encore d’activité et de passivité, termes qui font référence au sens et non à la structure de la phrase.


Forme neutre ou forme emphatique

La phrase de forme emphatique permet de mettre en évidence un groupe de la phrase. Il y a deux sortes de mises en évidence. On peut mettre en évidence un groupe par détachement; le groupe est détaché en tête de phrase ou en fin de phrase et isolé par une virgule à l’écrit; ce groupe, qui est soit le groupe sujet soit le groupe complément direct, est repris ou annoncé par le pronom personnel correspondant.

Exemples :

Phrase neutre Phrase emphatique
Je connais son frère depuis longtemps.
Son frère, je le connais depuis longtemps.
Je le connais depuis longtemps, son frère.
Mes parents ne lui ont jamais parlé.
Mes parents, ils ne lui ont jamais parlé.
Ils ne lui ont jamais parlé, mes parents.


Une autre façon de construire une phrase emphatique est d’avoir recours à c’est… qui pour mettre en évidence le groupe sujet et à c’est… que pour mettre en évidence un groupe complément.

Exemple :

Phrase neutre Phrase emphatique
Notre invité est arrivé en fin de soirée avec son fils.
C’est notre invité qui est arrivé en fin de soirée avec son fils.
C’est en fin de soirée que notre invité est arrivé avec son fils.
C’est avec son fils que notre invité est arrivé en fin de soirée.


Forme personnelle ou forme impersonnelle

On reconnaît une phrase impersonnelle par la présence, comme sujet, du pronom il dit impersonnel – ce il qui ne s’oppose pas aux pronoms personnels je et tu. Par comparaison à la phrase personnelle correspondante, on remarque également que le groupe qui était sujet apparaît en fin de phrase comme complément du verbe impersonnel.

Exemples :

Phrase personnelle Phrase impersonnelle
Un phénomène inexplicable s’est produit.
Il s’est produit un phénomène inexplicable.
Beaucoup de choses ont été dites sur son compte.
Il s’est dit beaucoup de choses sur son compte.


Les formes de phrase correspondent à des structures de phrase différentes et à des manières différentes de dire quelque chose.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
sellami kamel

    La date/heure actuelle est Dim 17 Déc 2017 - 14:57