Parler français en Algérie et ailleurs

Rejoignez-nous, vous ne serez pas déçu !

Cliquez sur « s’enregistrer ».
Parler français en Algérie et ailleurs

Le français pour tous et tous pour le français

(...) je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire, tantôt par faiblesse de mon langage, tantôt par faiblesse de mon sens. Montaigne

Guerre à la rhétorique et paix à la syntaxe ! Victor Hugo

Quelle que soit la chose qu'on veut dire, il n'y a qu'un mot pour l'exprimer, qu'un verbe pour l'animer et qu'un adjectif pour la qualifier. Guy de Maupassant

La vraie éloquence se moque de l'éloquence (...) Pascal


Le discours direct et le discours indirect.

Partagez
avatar
sellami kamel

Discours direct et indirect::

Message par sellami kamel le Ven 7 Fév 2014 - 18:39

Grammaire : Discours direct et indirect
Le discours direct consiste à rapporter les paroles ou les pensées de quelqu'un telles qu'elles ont été prononcées.
« Tu regardes quelle émission à la télévision ce soir ? » : demande le père à son fils.
Le discours indirect consiste à rapporter les paroles ou les pensées de quelqu'un en les subordonnant par la conjonction « que » à un verbe déclaratif tel que « dire » ou « déclarer ».
Il demande à son fils quelle émission il va regarder ce soir à la télévision.
Comment transformer le discours direct en discours indirect ?
Cette transformation entraîne des modifications au niveau :
- de la conjugaison : mode et temps peuvent être modifiés ;
- de l'emploi des personnes.
Les modes dans le discours indirect sont identiques aux modes dans le discours direct.
Exception : L'impératif est remplacé soit par le subjonctif, soit par l'infinitif.
- « Pars avant que je ne change d'avis » cria mon père.
Mon père cria de partir avant qu'il ne change d'avis. -ou- Mon père me cria de partir avant qu'il ne change d'avis.
-« Viens tout de suite » dit la maman à son enfant.
- La maman dit à son enfant de venir tout de suite.
-« Suivez son exemple »disait notre professeur.
-Notre professeur disait de suivre son exemple.
1.Si le verbe introduisant le discours indirect est au présent ou au futur, aucun changement n'a lieu.
- « Comment tu t'appelles » me demande le professeur.
- Le professeur me demande comment je m'appelle.
- « Tu as trop de travail », me dit-il.
-Il me dit que j'ai trop de travail.
2.Si le verbe introduisant le discours indirect est au passé, on applique les règles de la concordance des temps. Ce qui nous donne :
a) l'imparfait à la place du présent pour marquer la simultanéité :
-Mounir m'a demandé: « Manges-tu ici ce midi? »
- Mounir m'a demandé si je mangeais ici ce midi.
Ahmed m'a dit: « Je travaille ici ».
- Ahmed m'a dit qu'il travaillait ici.
Mon collègue m'a dit : « Je ne m'occupe pas de ce secteur aujourd'hui »’.
- Mon collègue m'a dit qu'il ne s'occupait pas de ce secteur ce jour-là.  
- Elle ajouta : « Elle est très gentille ».
-Elle ajouta qu'elle était très gentille.
- « Que voulez-vous ? » m'avait demandé le commerçant.
-Le commerçant m'avait demandé ce que je voulais.
- « Je ne veux pas de cet argent », avais-je ajouté.
-J'avais ajouté que je ne voulais pas de cet argent.

b) le plus-que-parfait à la place du passé composé pour marquer l'antériorité :
Chahd m'a dit : « J'ai toujours eu peur du noir ».
=> Chahd m'a dit qu'il avait toujours eu peur du noir.
Ali me demande : «  veux-tu me prêter ton stylo? » Je lui ai répondu : « je suis d'accord mais rappelle-toi qu'il est à moi ».
- Ali m'a demandé si je voulais lui prêter mon stylo.
-Je lui ai répondu que j'étais d'accord
mais qu'il me le rende et de se rappeler que c'était le mien -ou- qu'il était à moi.
- « J'ai vu la voiture de mon frère », ai-je déclaré à mon père.
-J'ai déclaré à mon père que j'avais vu la fille de mon frère.
c) le futur du passé à la place du futur pour marquer la postériorité :
-Il déclara : « demain nous ne serons plus ici ».
- Il déclara que le lendemain nous ne serions plus ici -ou- le lendemain ils ne seraient plus ici.
-« Maman arrivera à 21 heures » me dit mon frère.
- Mon frère m'avertit que maman arriverait à 21 heures.
-« Accepteras-tu de relire mon texte? » me demande Fouad.
- Fouad m'a demandé si j'accepterais de relire son texte.
-« Viendras-tu avec nous à la plage » me demanda Manel.
-Manel demanda si je viendrais avec eux à la plage.
En général, la 1ère et la 2ème personne sont remplacées par la 3èmepersonne dans le discours indirect.
Mais on gardera la 1èrepersonne si les paroles concernent le narrateur lui-même.
De même, on gardera la 2ème personne si les paroles concernent la personne à qui le narrateur les rapporte.


_________________
sellami kamel
avatar
sellami kamel

Le discours direct et le discours indirect.

Message par sellami kamel le Dim 9 Fév 2014 - 19:09

Projet 02  : Afin de lutter contre certains fléaux sociaux, tes camarades et toi allez écrire un dialogue argumenté ayant pour titre : « Mieux vaut prévenir que guérir ». Ce Dialogue sera mis en scène pour être joué devant tes camarades.
Séquence 02 : Argumenter par le dialogue.
Activité : Syntaxe.
Description du cours: Le discours direct et le discours indirect.
Support : page : 125/126/127.
Objectif d’apprentissage : Passer d’une forme de discours à une autre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
 

 I- Imprégnation : Je lis et je repère
1-     Quels sont les personnages qui parlent dans ce texte ?
 Les personnages qui parlent dans ce texte sont un pêcheur, un mendiant, la femme du pêcheur.
2-    Que dit le mendiant au pêcheur ?
Le mendiant demande au pêcheur de lui donner de quoi manger.
3-    Le pêcheur est heureux d’avoir accompli une bonne action. Est- ce que sa femme partage son avis ? Que lui dit- elle ?
Sa femme ne partage pas son avis. Elle lui dit qu’il ne vient pas d’accomplir une bonne action.
4-    Le pêcheur demande des précisions. Souligne la phrase qui le dit.
Le pêcheur demande des précisions. Je souligne la phrase qui le dit.
Et qu’est ce qui te fait dire cela femme ?
 
I-   Analyse : J’analyse :
1-     Je complète le tableau suivant :
Discours direct Discours indirect
La femme du pêcheur déclare : « Tu ne viens pas d’accomplir une bonne action. »La femme du pêcheur déclare qu’il ne vient pas d’accomplir une bonne action.
Le pêcheur dit : « Tu as raison. »Le pêcheur dit que sa femme a raison.
«  Donne- moi de quoi manger », le supplia-t-il.Il le supplia de lui donner de quoi manger.
« Que veux- tu dire » demanda le pêcheur à sa femme.Le pêcheur demanda à sa femme ce qu’elle voulait dire.
 
2-    A quels types de phrases appartiennent- elles ?
Ces phrases appartiennent aux types suivants : déclaratif, injonctif, interrogatif.
3-    Par quels verbes sont- elles introduites ?
Elles sont introduites par les verbes suivants : Déclara, supplia, demanda.
4-    A quels temps ces verbes sont- ils conjugués ?
Ils sont conjugués aux temps suivants : a- Présent, b- passé simple, c- passé simple.
5-    Quelle est la place de chacun de ces verbes par rapport au discours qu’il introduit.
Avant ou après au discours direct, avant au discours indirect.
6-    Quels signes de ponctuation caractérisent le discours direct ?
 Les signes de ponctuation qui caractérisent le discours direct sont : les deux points, les guillemets.
 
III- Conceptualisation : Faisons le point : page 126.
 
II-            Renforcement : Je m’exerce page 127.
 
Exercice n° 1 page : (Exercice d’identification)
 
Je souligne d’un trait rouge les phrases au discours direct et d’un trait vert les phrases au discours indirect.
 Discours direct : Les fourmis lui dirent : « Pourquoi, pendant l’été, n’amassais – tu pas, toi aussi des provisions ? ».
-         « Je n’en avais pas le temps, répondit la cigale, je chantais mélodieusement »
-         « eh bien ! dirent- elles, si tu chantais en été danse en hiver »
Discours indirect : une cigale qui avait faim leur demanda de quoi manger.
 
Exercice n°2.page 127:   (Exercice de Transformation)
 
Je transforme au discours direct.
a. Il m’apprend : « Mon chien est perdu car il n’est pas à la fourrière ». Je dis au vieux
Salamano : « Tu pourras avoir un autre chien ». Il a raison de me faire remarquer : « Je suis
habitué à celui-ci ».
b. La vendeuse annonce à sa cliente : « Vous devez payer 600DA ». La dame demande à la
vendeuse : « Epluchez tous les légumes, ça pèsera moins lourd… »
 
Exercice n°3 page 127 : (Exercice de transformation)
 
Transforme au discours indirect.
Nos parents nous demandent si nous voulons aller à la mer cet été.
- Le professeur nous conseilla de faire nos devoirs.
- Elle se demande pourquoi le réveil n’a pas sonné.
- J’aimerais savoir si vous vous sentez bien.
- L’actrice dit aux journalistes qu’elle ne tournera plus aucun film avec ce réalisateur.
- Ce sportif avoue que sa vie a changé quand il a remporté sa première médaille d’or.
- Le gendarme conseilla aux automobilistes de faire attention aux routes inondées.
 
 Extension : J’écris page 127. (Exercice  réemploi libre)
 
Un jour, tu rentres chez toi plus tard que prévu. Tu expliques à tes parents inquiets ce qui t’a retenu (e) ailleurs.
Ecris un court récit de quatre ligne ou tu alterneras discours direct et discours indirect.
Tu commences ainsi :
«  Ah ! Te voilà enfin ! ……………………………………………………………………………………………………………………. ?
……………………………………………………………………………………………………………………. ? Me demanda ma mère.
Mon père, en colère, ………………………………………………………………………………………………………………………….


_________________
sellami kamel

    La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû 2017 - 13:52