Parler français en Algérie et ailleurs

Rejoignez-nous, vous ne serez pas déçu !

Cliquez sur « s’enregistrer ».
Parler français en Algérie et ailleurs

Le français pour tous et tous pour le français

(...) je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire, tantôt par faiblesse de mon langage, tantôt par faiblesse de mon sens. Montaigne

Guerre à la rhétorique et paix à la syntaxe ! Victor Hugo

Quelle que soit la chose qu'on veut dire, il n'y a qu'un mot pour l'exprimer, qu'un verbe pour l'animer et qu'un adjectif pour la qualifier. Guy de Maupassant

La vraie éloquence se moque de l'éloquence (...) Pascal


« Avoir une faim de loup »:

Partagez
avatar
sellami kamel

« Avoir une faim de loup »:

Message par sellami kamel le Ven 7 Fév 2014 - 19:31

L'origine de certaines expressions usuelles.


.« Avoir une faim de loup »


Le loup a une place très importante dans les contes, légendes et mythologies des pays européens, souvent avec des aspects très négatifs (les démons vêtus de peaux de loup, le loup-garou, le grand méchant loup...) mais aussi et plus récemment, plus positifs ou même tendres : mon p'tit loup, mon gros loup...

L'origine de notre expression est facile à comprendre : la faim qui tenaille est "dévorante", autant que le loup est réputé dévorer ses proies.

Cette expression, sous sa forme actuelle, n'est attestée que depuis le XIXe siècle.

Mais le symbole de voracité et méchanceté qu'est le loup depuis très longtemps avait fait naître des variantes bien avant puisqu'au XVIIe siècle, par exemple on disait : "manger comme un loup".

"de loup" a une valeur intensive qu'on retrouve aussi dans "un froid de loup", tout aussi glacial que celui "de canard", même si le volatile n'est pas connu pour agresser les brebis et les petits chaperons rouges !.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
sellami kamel

    La date/heure actuelle est Dim 22 Oct 2017 - 7:36