Parler français en Algérie et ailleurs

Rejoignez-nous, vous ne serez pas déçu !

Cliquez sur « s’enregistrer ».
Parler français en Algérie et ailleurs

Le français pour tous et tous pour le français

(...) je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire, tantôt par faiblesse de mon langage, tantôt par faiblesse de mon sens. Montaigne

Guerre à la rhétorique et paix à la syntaxe ! Victor Hugo

Quelle que soit la chose qu'on veut dire, il n'y a qu'un mot pour l'exprimer, qu'un verbe pour l'animer et qu'un adjectif pour la qualifier. Guy de Maupassant

La vraie éloquence se moque de l'éloquence (...) Pascal


Débat argumentatif:

Partagez
avatar
sellami kamel

Débat argumentatif:

Message par sellami kamel le Lun 3 Fév 2014 - 14:35

On fait un brouillon : deux colonnes (pour / contre) en utilisant les lieux argumentatifs que j’ai donnés :
Les lieux argumentatifs
1. Utile / inutile
2. Nécessaire / dangereux
3. Ici / ailleurs
4. moderne / dépassé
5. cher / pas cher
6. naturel / artificiel
7. moral / immoral
8. libre / non libre
9. légal / illégal
10. agréable / désagréable
Ces lieux sont des réservoirs d’idées. Par exemple,
je suis pour la télévision parce qu’elle est utile. En effet, j’apprends des choses comme la météo. l’état du trafic routier… et je me prépare pour le lendemain
je suis contre parce qu’elle n’est pas si utile que cela. En effet, je peux recueillir ces informations ailleurs comme dans les journaux, sur Internet.
Voilà deux arguments mis face à face sur mon brouillon sous formes de notes (pas de phrase).
Le déroulement du débat
Deux élèves vont au tableau et s’affrontent à coups d’arguments, d’exemples, de contre-arguments et de contre-exemples. Puis la classe vote pour la meilleure prestation.
Je reprends ce qui a été dit et fais des commentaires pour aider les jeunes orateurs à progresser (en soulignant les points forts et les points faibles).
Conclusion
Les débats sont de plus en plus intéressants car les élèves commencent à développer des capacités orales et rhétoriques.
Ce qui est amusant, ils disent qu’il est plus facile d’être contre que pour la télévision. Je pense que cela tient aux sources d’information (je leur ai donné des articles très critiques sur la télévision). Cela, ils ne l’ont pas vu mais ils ont fait une remarque très pertinente : « Monsieur, on ne peut pas être complètement pour ou complètement contre ».


_________________
sellami kamel

    La date/heure actuelle est Mer 13 Déc 2017 - 12:12