Parler français en Algérie et ailleurs

Rejoignez-nous, vous ne serez pas déçu !

Cliquez sur « s’enregistrer ».
Parler français en Algérie et ailleurs

Le français pour tous et tous pour le français

(...) je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire, tantôt par faiblesse de mon langage, tantôt par faiblesse de mon sens. Montaigne

Guerre à la rhétorique et paix à la syntaxe ! Victor Hugo

Quelle que soit la chose qu'on veut dire, il n'y a qu'un mot pour l'exprimer, qu'un verbe pour l'animer et qu'un adjectif pour la qualifier. Guy de Maupassant

La vraie éloquence se moque de l'éloquence (...) Pascal


Le partage des fiches vous dites !!!!:

Partagez
avatar
sellami kamel

Le partage des fiches vous dites !!!!:

Message par sellami kamel le Mer 29 Jan 2014 - 18:37

Avec l'avènement du net, il est très facile de nos jours de dénicher une fiche par ici, une autre par la et le tour est joué : reproduction intégrale en classe. Réfléchissons un tout petit peu et disons que ceux qui impriment la veille un cours tout cuit, tout fait pour le calquer demain matin dans sa classe, ne sont ils pas conscients des ravages qu'ils peuvent occasionner à l'encontre de leurs élèves. Comment se fait il qu'une leçon préparée par un enseignant d'Alger ou de Tizi,sera collée , gavée , reproduite pour des élèves d'Adrar ou de Djelfa?
Des sites proposent même des devoirs et des compostions qui sont de même présentés pour ces pauvres apprenants à leur gré. Une fiche messieurs, mesdames est strictement personnelle, il s'agit d'une préparation selon le niveau réel de ses élèves. Il y a tout un travail qui doit se faire en pré pédagogique. En plus, il est indéniable de dispenser un enseignement efficace et efficient pour la simple raison est que nous n'avons pas pris la peine de préparer, nous n'avons pas planifié, nous avons juste copié et de là présenté un cours. Beaucoup postent sur le net des fiches de bonne volonté soit ils mais ils ne savent pas qu'ils sont entrain de semer la médiocrité à tout vent, c’est plutôt un orage dévastateur à l encontre de ces élèves. On tue aussi chez les jeunes qui arrivent dans la corporation la créativité, le désir d'apprendre pour bien faire. Mais hélas, on n y peut rien devant ces bienfaiteurs au nom de partager pour évoluer, on n’évolue pas ainsi messieurs, on stagne non on recule plutôt. Cela va de la conscience de chacun et surtout de la part de certains enseignants maitrisant l'outil informatique qui ont conçu des blogs ou des sites qui ne prennent en charge que le téléchargement des fiches , des devoirs et des compostions sous le signe du partage et du travail collaboratif.
Non, ce n'est ni l'un ni l'autre, le partage doit se faire dans la démarche à faire en classe , dans la manière de mener un cours, dans l’échange des documents d’appoint .Le travail collaboratif est de chercher en groupes entre collègues des meilleures façons de procéder en classe , collaborer c'est aussi aider l'autre pour combler ses besoins , ses lacunes et ses insuffisances .L’aider avec une fiche est aussi participer à l’assistanat de certains que de les faire évoluer personnellement.
Ensemble , boudons ces fiches, ne les reproduisons pas en classe, reformulons , préparons nos propres fiches car nous connaissons mieux nos élèves que celui qui a préparé cette fiche .
AZ.


_________________
sellami kamel

    La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin 2017 - 4:45