Parler français en Algérie et ailleurs

Rejoignez-nous, vous ne serez pas déçu !

Cliquez sur « s’enregistrer ».
Parler français en Algérie et ailleurs

Le français pour tous et tous pour le français

(...) je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire, tantôt par faiblesse de mon langage, tantôt par faiblesse de mon sens. Montaigne

Guerre à la rhétorique et paix à la syntaxe ! Victor Hugo

Quelle que soit la chose qu'on veut dire, il n'y a qu'un mot pour l'exprimer, qu'un verbe pour l'animer et qu'un adjectif pour la qualifier. Guy de Maupassant

La vraie éloquence se moque de l'éloquence (...) Pascal


Qu'est ce que lire?:

Partagez
avatar
sellami kamel

Qu'est ce que lire?:

Message par sellami kamel le Mar 28 Jan 2014 - 16:47

La lecture… Si l’on demande à quelqu’un ce que signifie « lire », il vous répondra « c’est reconnaître les mots », ou encore « c’est associer les syllabes » et parfois « c’est déchiffrer des signes ». Un autre vous dira « Lire ? C’est apprendre ». Des réponses spontanées, simples ou subtiles. Très peu comprennent ce qu’implique la lecture, cette capacité réservée à l’être humain, toutes les étapes que notre cerveau met en œuvre en décryptant un texte. Nombreuses et complexes. Chacune indispensable. L’une d’elle est-elle défaillante ? La lecture devient une épreuve, parfois insurmontable.
Lire, c’est d’abord repérer des bâtonnets, des cercles et des boucles. Des signes abstraits, orientés dans l’espace. Un bâtonnet placé à droite, à gauche, en haut, en bas d’un cercle, « l » et « o» associés, « q…p…b…d… » L’orientation du petit bâton a tout changé ! On obtient une lettre, un son différent. Repérage spatial, décodage, prononciation, association, signification. Que d’étapes à franchir ! Complexes. Et j’en oublie volontairement.
À elle seule, l’atteinte oculaire de Rémy lui fermait la première étape, celle de la reconnaissance des symboles que sont les lettres de l’alphabet. Lorsque nous lisons, le nombre de mouvements réalisés par nos yeux est inoui ! La lecture, c’est une succession de déplacements fins, par saccades. Alternés avec une succession de pauses fixant l’image. En quelques millisecondes, nos yeux coordonnent le travail de quantité de muscles. On centre, on accommode, on converge, on balaye avant d’interpréter les signes. Des réglages nécessaires dans l’espace…Sans eux, le bâtonnet, le cercle et les boucles associés restent illisibles. Mêlés, entremêlés.
Rémy… Son intelligence ne pouvait rien contre ses atteintes. Il avait besoin de techniques qui lui permettraient de compenser.
(…)
Extrait du Chapitre « LIRE, C’EST VIVRE » - p 81à 84
( UNE HISTOIRE A TENIR DEBOUT de Régine Salvat-Edts Jean-Claude Lattès).




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
sellami kamel

    La date/heure actuelle est Mer 13 Déc 2017 - 12:17