Parler français en Algérie et ailleurs

Rejoignez-nous, vous ne serez pas déçu !

Cliquez sur « s’enregistrer ».
Parler français en Algérie et ailleurs

Le français pour tous et tous pour le français

(...) je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire, tantôt par faiblesse de mon langage, tantôt par faiblesse de mon sens. Montaigne

Guerre à la rhétorique et paix à la syntaxe ! Victor Hugo

Quelle que soit la chose qu'on veut dire, il n'y a qu'un mot pour l'exprimer, qu'un verbe pour l'animer et qu'un adjectif pour la qualifier. Guy de Maupassant

La vraie éloquence se moque de l'éloquence (...) Pascal


Troisième trimestre: devoir/ texte exhortatif

Partagez

Boudjerou Nadia

Troisième trimestre: devoir/ texte exhortatif

Message par Boudjerou Nadia le Mar 18 Nov 2014 - 21:05

                                    Devoir surveillé du troisième trimestre.
Texte :
      (Amnesty International a invité Jeudi 25 novembre 2010 tous les Etats à s’engager à mettre fin aux disparitions forcées, après avoir appris qu’un traité historique visant à prévenir cette pratique, allait entrer en vigueur).
 
       Ce traité vise à prévenir les disparitions forcées et, lorsque de tels crimes sont commis, à faire émerger la vérité et à garantir que les responsables seront sanctionnés et que les victimes et leur famille recevront réparation.
 
        Il s’agit d’une étape importante dans la lutte contre les disparitions forcées, sources de terribles souffrances pour les victimes, leurs familles et leur entourage, a estimé Salil shetty, secrétaire général d’Amnesty International, avant d’ajouter : « Toutefois, la route est encore longue avant de parvenir à bannir de l’histoire cette pratique très répandue. Bien que 20 ratifications marquent un tournant historique pour la mise en œuvre de cette Convention, près de 90 % des États de la communauté internationale doivent encore s’engager à venir à bout des disparitions forcées. »
 
       On entend par disparition forcées l’arrestation, la détention ou l’enlèvement d’une personne par un État ou par des agents agissant au nom d’un État. Les autorités nient alors que cette personne est privée de liberté ou dissimulent le sort qui lui est réservé ou le lieu où elle se trouve, la soustrayant à la protection de la loi.
 
      Les disparitions forcées ont de graves répercussions. Les victimes de cette pratique sont fréquemment soumises à la torture et à d’autres traitements cruels, inhumains et dégradants. Dans de nombreux cas, elles sont tuées en secret et leurs dépouilles sont dissimulées.
 
      Les membres de la famille et les proches de la personne « disparue » sont maintenues dans l’ignorance de ce qui lui est arrivé, et ne savent pas si elle est morte ou encore en vie. Des communautés entières peuvent être divisées sous la pression, chacun ayant peur d’être associé aux personnes prises pour cibles.
 
     Les États qui ratifient la convention s’engagent à diligenter des enquêtes afin de localiser la personne « disparue », à poursuivre les responsables présumés et à veiller à ce que les victimes et leurs familles se croient accorder des réparations.
 
     Amnesty International fait campagne depuis plus d’un quart de siècle en faveur d’une convention destinée à lutter contre les disparitions forcées à l’échelle mondiale et à les prévenir.
 
     « Nous exhortons tous les États à réviser leur législation nationale afin qu’ils puissent enquêter sur ce crime abominable et traduire les responsables présumés devant leurs instances nationales.
 
                                                                                 Amnesty International, Le 25 Novembre 2010.  
 
   
                                                                Questions :

1- Quel est le thème de cet Appel ?
 
2-Qui est le destinataire ? Dans quel but s’adresse t-il aux destinataires ?
3-Dans ce texte l’auteur met l’accent sur :
-L’esprit de compréhension de l’homme
-La volonté de s’engager à assumer les responsabilités
- Les guerres sans merci
-Les pratiques arbitraires que subissent les enlevés.
    (Choisissez les deux bonnes réponses)
 
4- «  On entend par disposition … au nom d’un état. » Dans cet énoncé s’agit-il d’une :
- Illustration
-Définition
-Dénomination ?    
   (Choisissez la bonne réponse).
 
5-Cet appel est la conséquence de :
-La reconnaissance de traité par les états
-L’application du traité par les états
-L’hésitation de nombreux états à ratifier le traité.
   (Choisissez la bonne réponse)
 
6-Classez les expressions suivantes dans la colonne qui convient :

        Diligenter des enquêtes – tortures cruelles – sanctionner les coupables – privation des libertés – accorder des réparations – exécutions secrètes 
  Actions attendues par Amnesty  Faits subits par les victimes
-          -
-          -
-          -
-
-
-
 
7-Les disparitions forcées créent un climat de peur,  d’effroi.
Relevez du texte la phrase qui le montre.
 
8-Relevez du texte quatre (04) termes ayant un rapport avec l’idée « de délit »
 
9-Nous exhortons ... »
« On entend … »   A qui renvoient les pronoms soulignés ?
 
10-Quelle est la visée de ce texte ?
 
11- Proposez un titre au texte.    
 
                 Corrigé :
1- Le thème de cet appel est « les disparitions forcées. »
 
2- Le destinataire est : les chefs d’États afin de s’engager à mettre fin aux disparitions forcées.
 
 
3-Dans ce texte l’auteur met l’accent sur :
La volonté de s’engager à assumer les responsabilités.
Les pratiques arbitraires que subissent les enlevés.
 
4-on entend par disparitions forcées l’arrestation, la détention…. »
Dans cet énoncé il s’agit d’une définition
 
5-Cet appel est la conséquence de l’hésitation de nombreux états à ratifier le traité.

 6-
Actions attendues par AmnestyFaits subits par les victimes
-          Diligenter des enquêtes
-          Sanctionner les coupables
-          Accorder des réparations
-          Tortures cruelles
-          Privation des libertés
-          Exécutions secrètes.
 7-Les disparitions forcées créent un climat de peur, d’effroi. »
La phrase qui le montre dans le texte est : « Des communautés entières peuvent être divisées sous la pression, chacun ayant peur d’être associé aux personnes prises pour cibles. »
 
8-Les quatre termes se rapportant à l’idée de délit sont :
«  crimes – arrestation – détention – enlèvement – victimes ….
 
9-Nous »  les membres d’Amnesty international
« On » pronom indéfini renvoyant à tout le monde.
 
10-A travers cet appel Amnesty International cherche à inciter les États à mettre fin au fléau des disparitions forcées.
11-Un titre qui sera en relation soit avec la thématique ou le type de texte.
Ex : Appel d’
 
          
avatar
Admin
Admin

Re: Troisième trimestre: devoir/ texte exhortatif

Message par Admin le Mer 19 Nov 2014 - 8:19

Merci chère collègue pour le partage !


_________________
Encore sur le "pavé des forums maculés", on entend mon vieux pas nocturne retentir le jour ! 

    La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû 2017 - 10:32