Parler français en Algérie et ailleurs

Rejoignez-nous,

vous ne serez pas

déçu !




Cliquez sur s'enregistrer.

Parler français en Algérie et ailleurs

Le français pour tous et tous pour le français

(...) je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire, tantôt par faiblesse de mon langage, tantôt par faiblesse de mon sens. Montaigne

Guerre à la rhétorique et paix à la syntaxe ! Victor Hugo

Quelle que soit la chose qu'on veut dire, il n'y a qu'un mot pour l'exprimer, qu'un verbe pour l'animer et qu'un adjectif pour la qualifier. Guy de Maupassant

La vraie éloquence se moque de l'éloquence (...) Pascal


Devoir surveillé 01 Texte : L’électricité

Partagez

Boudjerou Nadia

Devoir surveillé 01 Texte : L’électricité

Message par Boudjerou Nadia le Mer 5 Nov 2014 - 15:53

Devoir surveillé 01
Texte :                                        L’électricité
        Dans le domaine de l’électricité, le début du XIXe siècle est le temps des inventions exploratrices, plus que celui de l’innovation et des applications industrielles.
        Phénomène depuis longtemps repéré mais qui au XVIIIe siècle, n’avait d’autre réalité que celui des distractions mondaines (le baquet de Mesmer) et était produit depuis 1800 grâce à la pile de Volta. C’est dans les années 1820 que Faraday et Empère mettent en évidence ses caractères principaux ; en 1871 que Zenobe Gramme construit ce que l’on peut considérer comme le premier moteur électrique, fondé sur la réversibilité, c’est-à-dire un échange entre une impulsion mécanique en amont et le retour de l’électricité elle-même en aval.
       Mais c’est seulement entre 1880 et 1890 qu’interviennent les perfectionnements décisifs, qui ouvrent avec la généralisation de la mécanique, ce qu’on a dénommé « la seconde révolution industrielle » et où elle joue le rôle que le charbon avait eu pour la première, annonciatrice d’un nouveau système technique. Les progrès portent pour l’essentiel  sur le transport de l’électricité loin des lieux de production, grâce à l’apparition de la haute tension : sur la distinction, riche d’applications concrètes, entre courant alternatif et courant continu ; la souplesse des usages, grâce au transformateur ; sur l’augmentation en puissance des turboalternateurs ; sur les matériaux des lignes et les câbles de distribution, etc. Quelques repères permettent de mesurer ces progrès sans cesse accélérés : en 1900, les plus grosses machines à produire de l’électricité ne dépassaient pas 1,5 MW aux Etats Unis ; en 1930, 268 MW ; en 1963, 1000 MW. Quant à la haute tension, ses records étaient passés de 110,000 volts en 1908 (Etats-Unis= à 400,000 en 1952 (en Suède) et 500,000 en 1961 (URSS).
      Les applications pratiques de l’électricité n’ont pas attendu les inventions décisives de la fin du XIXe siècle. Avant elles, elle est utilisée en galvanoplastie et surtout, à partir de l’arc électrique mis au point en 1808, à l’éclairage des villes. Dès 1876, la lampe à arc est remplacée par la bougie électrique, à laquelle Thomas Edison donne sa configuration définitive en 1879, si l’on excepte, plus tard, la substitution des gaz rares (néon, krypton) au vide primitif de l’ampoule.
      A partir d’Edison, le système électrique est complet qui va de la production à la consommation et son succès comme entrepreneur signe d’affirmation  de l’âge de l’électricité. Après lui celle-ci gagne peu à peu d’autres domaines au XXe siècle et notamment  celui de l’équipement ménager, qui bouleverse la vie quotidienne.
     Dans le domaine industriel les applications de l’électricité sont également très fécondes. La mise au point de gros matériels électriques suscite, dès les années 1920, une puissante industrie qu’animent des entrepreneurs créatifs (Mercier, Rathenau, etc.). Elle devient le mode privilégié d’énergie de l’ensemble des secteurs industriels, et le faible volume des moteurs électriques transforme les conditions même du travail dans des usines où ont disparu les courroies de transmission.
    Surtout elle  bouleverse les conditions de fabrication de certains métaux et donne un nouvel élan à la chimie (production des chlorates et des explosifs, électrolyse pour l’aluminium, fours à aciers spéciaux, etc.).
                                     Yves Lequin, Maître de conférences en histoire contemporaine,
                                            (Institut des sciences de l’homme, Lyon)
 
 
Galvanoplastie : ensemble des procédés électroniques de dorure, argenture etc.…
Exploratoires : Négociations préliminaires.
 
                                                        Questions
 
I)Compréhension
 
1- Quel est le thème abordé dans le texte ?  De quel point de vue est-il traité ? Justifiez votre réponse.
2-Reliez chaque fait à son contexte.
1920 – 1890 – dès les années 1820 – 1879.
-Mise en évidence des caractères principaux de l’électricité.
-L’apparition de la haute tension et transport de l’électricité.
-Configuration définitive de la lampe
-L’électricité est le mode privilégié d’énergie de l’ensemble des secteurs industriels.
3-Dites vrai ou faux en justifiant les informations fausses.
a/ le repérage de l’électricité  date du 19ème siècle.
b/ La seconde révolution industrielle correspond au rôle joué par le charbon.
c/ L’électricité atteint la pointe du développement à partir du 20ème siècle.
d/ L’électricité a permis le développement de la chimie.
4-Faites correspondre chaque idée en délimitant la partie (le §) qui lui correspond dans le texte.
a/- Les applications industrielles.
b/- La découverte de l’électricité.
c/ L’âge de l’électricité.
5-A quel temps sont conjugués les verbes du texte ? Quelle est la valeur de ce temps ? Quel effet produit l’emploi de ce temps ?
6-L’énonciateur apparait-il dans le texte ? Justifiez votre réponse.
7-Phénomène depuis longtemps repéré…. »
A quelle idée renvoie le mot souligné ?
8-… c’est-à-dire un échange entre une impulsion mécanique …… en aval ».
A quoi sert l’expression soulignée ? Remplacez-la par une autre expression équivalente.
9-Dans le domaine industriel les application de l’électricité sont également très fécondes. »
L’auteur a utilisé « également » qui sert d’addition, trouvez l’autre secteur ou l’électricité est féconde ?
 
II) Expression écrite
Faites le compte rendu objectif du texte.

    La date/heure actuelle est Sam 25 Fév 2017 - 12:22