Parler français en Algérie et ailleurs

Rejoignez-nous, vous ne serez pas déçu !

Cliquez sur « s’enregistrer ».
Parler français en Algérie et ailleurs

Le français pour tous et tous pour le français

(...) je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire, tantôt par faiblesse de mon langage, tantôt par faiblesse de mon sens. Montaigne

Guerre à la rhétorique et paix à la syntaxe ! Victor Hugo

Quelle que soit la chose qu'on veut dire, il n'y a qu'un mot pour l'exprimer, qu'un verbe pour l'animer et qu'un adjectif pour la qualifier. Guy de Maupassant

La vraie éloquence se moque de l'éloquence (...) Pascal


Examen blanc:BEM:Texte : La violence à l'école:

Partagez
avatar
sellami kamel

Examen blanc:BEM:Texte : La violence à l'école:

Message par sellami kamel le Ven 30 Mai 2014 - 14:45

Texte : La violence à l'école
Les enquêtes et les sondages d'opinion montrent que « les actes de violence » sont en vigueur au sein des établissements scolaires. Mais, les causes de ces actes diffèrent d'un milieu à l'autre, ce qui obsède incessamment l'esprit des gens qui veillent sur le domaine éducatif, les incitant ainsi à rechercher des solutions afin d'éradiquer ce fléau social.
D'abord, la démission des parents dans l'éducation des enfants aggravée par le chômage et la pauvreté favorise les comportements violents à l'école et la délinquance juvénile.
Ensuite, l'absence de communication entre les professeurs et les élèves, peut entrainer une certaine incompréhension qui aboutira à des paroles ou des gestes grossiers, affirment les pédagogues.
Enfin, la surcharge démesurée des classes scolaires engendre la violence. En effet, les circonstances déplorables dans lesquelles étudient les élèves ne permettent guère de s'harmoniser avec une ambiance d’étude normale si bien que l'intolérance et l'incivilité règnent en maître. D'ailleurs, certains adolescents profitent de cette surcharge en classe et se transforment en provocateurs intolérables.
C’est pourquoi, les responsables administratifs et pédagogiques sont appelés à instaurer la stabilité et la sureté dans les institutions puisque la violence en menace l'équilibre. Il s'avère indispensable de combattre avec détermination les actes qui se produisent dans les écoles pour aider les élèves intransigeants et les ramener sur le droit chemin. Il est primordial de sensibiliser les différents intervenants à la communication et à la tolérance : « La prévention vaut mieux que la guérison ».
Le soir d’Algérie,2014 I/Compréhension de l’écrit: 13 pts
1- Quel est le problème traité dans ce texte ?

2- Quelles sont les raisons qui poussent les jeunes à la violence? Cites-en deux causes.

3- Réponds par vrai ou faux :
- La surcharge des classes diminue la violence.
- La démission des parents dans l’éducation des enfants favorise la violence.

4- Relève dans le texte un mot de la même famille que « violence ».

5- « Afin d'éradiquer ce fléau social. »
Le mot souligné veut dire :
a- supprimer
b- instaurer
c- garder
Recopie la bonne réponse.


6- « Des circonstances déplorables »
Le contraire du mot souligné :
a- pénibles
b- favorables
c- difficiles

Recopie la bonne réponse.

7- Complète la phrase :
- Ce texte est à visée………………

8- « Puisque la violence menace l’équilibre, les responsables administratifs sont appelés à instaurer la stabilité et la sureté dans les institutions. »

a- Quel est le rapport logique exprimé dans cette phrase ?
b- Exprime le même rapport en utilisant une expression équivalente.

9- Les pédagogues affirment : « l’absence de communication entre les élèves et les professeurs entraine une incompréhension. »
- Réécris la phrase au style indirect.

10- « La pauvreté favorise les comportements violents »
- Mets le verbe au futur simple.

11- « Ils se transforment en provocateurs intolérables.»
Réécris la phrase en la commençant ainsi :

- Il ………………………………………………

II- Production écrite : 7pts

Ton camarade se comporte avec violence avec ses professeurs et les autres élèves.
Rédige un texte argumentatif dans lequel tu essaieras de le convaincre à ne plus être violent.
- Donne trois arguments.
- Utilise les articulateurs logiques ,les connecteurs d’énumération et des verbes d’opinion.

Par:janina


_________________
sellami kamel

    La date/heure actuelle est Mar 24 Oct 2017 - 12:12